Un dernier songe avant le grand sommeil


Un dernier songe avant le grand sommeil, Jocelyn Boisvert, Rogé, Soulières Éditeur, 104 pages, 10 à 14 ans.

« Une prison ». « Plusieurs portes ouvertes ». Il s’agit de deux opinions différentes qui représentent à la perfection la vie de Marianne. La première est ce qu’elle pense de sa vie alors que la deuxième est ce que les gens perçoivent de sa vie. Mais la noirceur peut parfois triompher sur la lumière… Marianne ne voit plus le bonheur qui peut surgir de la vie, malgré une famille aimante et des amis. Ses yeux ne voient que la torture qu’elle ressent dans tout son être. Dans ce roman, Marianne sera confronté à ses fantômes du présent, du passé et du futur. Ces derniers l’amèneront à réaliser différentes choses et à peut-être éviter le pire…

Ce que j’en pense

Ce roman est court, mais poignant. Il raconte les pensées noires qui habitent Marianne qui veut d’ailleurs s’enlever la vie. Dans un récit empreint de poésie, l’auteur Jocelyn Boisvert nous amène à réfléchir sur le suicide. Son idée de mettre en contact son personnage principal avec ses fantômes du passé, du présent et du futur nous rappelle que derrière la noirceur se cache la lumière et l’espoir de jours meilleurs. La lecture de ce livre est dure, mais nécessaire.

Toi, tu en penses quoi?

12345

  • Jean-guy Provost

    C’est écrit par une main de maître… tellement bien décrit…même si il est dur à relire .reflet la réalité..Merci de parle de son livre..

To Top