La tempête est bonne


La tempête est bonne, Simon Boulerice, Éditions Les malins, 104 pages

Morgane ment comme elle respire, c’est-à-dire tout le temps! Elle raconte aux gens qu’elle s’appelle Kanuk et qu’elle vient tout juste d’avoir 18 ans. Elle dit aussi adorer les enfants. Pourtant, tout cela est faux! En effet, elle a neuf ans et déteste les enfants. Elle sera tout de même obligée, le jour de Noël, d’aller jouer avec son petit cousin Félix. Elle réussira à s’amuser un peu avec lui. Une première pour Morgane qui déteste habituellement les enfants. Félix parviendra même à lui arracher un sourire sincère. Elle lui confiera que le divorce menace ses parents et que ça lui fait beaucoup de peine. Un roman touchant où deux enfants se lieront d’amitié.

Ce que j’en pense

« La tempête est bonne » est un roman touchant qui essaie d’expliquer que même quand on est petit, on peut aider n’importe qui. C’est le cas de Félix qui, malgré son jeune âge, sera à l’écoute de la grande tristesse qui habite Morgane. Comme cette dernière utilise le mensonge pour se protéger des émotions qui la rongent, parler lui permettra de se libérer d’un poids qui pèse sur ses épaules. Peut-être que Morgane aurait dû s’ouvrir sur sa peine avant afin de moins mentir?

Toi, tu en penses quoi?

12345

To Top