Le garçon sorcière


Le garçon sorcière, Molly Knox Ostertag, Éditions Scholastic, 224 pages, 8 à 12 ans

Dans la famille d’Aster, âgé de 13 ans, tous les garçons deviennent des métamorphes. Les filles deviennent quant à elles des sorcières. Or, Aster sent qu’il est un garçon sorcière, c’est à dire qu’il est davantage attiré par la sorcellerie. Malheureusement, la tradition familiale impose, sans aucune exception, que chacun des sexes ait sa propre vocation. Mais Aster est incapable de délaisser sa passion pour la sorcellerie. Heureusement, cette dernière l’aidera à résoudre un mystère qui guette sa famille. Ses dons seront-ils enfin reconnus?

Ce que j’en pense

Cette bande dessinée est une ode à l’acceptation de soi et à l’acceptation de la différence. Elle témoigne de la force des désirs et des passions. En fermant le livre, j’ai eu envie de croire en moi, coûte que coûte, et de suivre mes rêves.

Toi, tu en penses quoi?

12345

To Top