Le hareng rouge


Le hareng rouge, Gonzalo Moure et Alicia Varela, Les éditions 400 coups.

C’est un livre où nous devons chercher un petit poisson rouge dans les images du parc. Dans ce parc, les images sont vivantes parce que les personnages bougent de page en page. C’est l’évolution des histoires de chaque personnage. C’est fou, il y a environ une quarantaine d’histoires dans ce livre et en plus, il n’y a aucun mot. Je peux imaginer tout ce que je veux à partir des illustrations. C’est un livre sur la vie et en plus, à la fin, il y a une enveloppe avec les vraies histoires.

Ce que j’en pense

C’est un livre bizarre parce que je n’ai pas l’habitude de lire sans mots. D’habitude, quand c’est un livre qui ne contient pas de mots, c’est un cherche et trouve mais là, je peux inventer ce que je veux sur les personnages. J’ai beaucoup aimé le petit garçon qui prend un adolescent pour un cerf-volant, selon mon histoire à moi.

Toi, tu en penses quoi?

12345

To Top