Lotte, enfant de l’oubli


Lotte, enfant de l’oubli, Daniel Mativat, Éditions Pierre Tisseyre, 199 pages, 12 ans et plus.

Charlotte s’est toujours demandée pourquoi elle a été maltraitée par des adolescents. Un jour, sa grand-mère lui explique pourquoi. Elle réalise alors que c’est parce qu’elle est née d’un amour interdit entre un Allemand et une Française durant la deuxième guerre mondiale. Depuis, ses grands-parents s’occupent d’elle. En fait, ses surtout sa grand-mère qui s’occupe d’elle, car son grand-père est toujours saoul et ne lui porte aucune attention. Après la mort de ses grands-parents, Charlotte découvrira que sa famille paternelle désire ardemment la rencontrer. Elle accepte l’invitation et se retrouve dans la ville de Cologne, en Allemagne. Elle se rend compte qu’elle a toujours eu une vraie famille qui voulait d’elle, même si son père est mort à la guerre et que sa mère est on-ne-sait-trop-où. Mais ça, c’est une autre histoire qu’elle découvrira au fil du temps.

Ce que j’en pense

J’ai toujours cru que pendant la deuxième guerre mondiale, la France avait été envahie et maitrisée par l’Allemagne. Ce livre m’a cependant fait réaliser qu’un personnage important de la France avait passé un accord avec les nazis leur donnant tous les droits en France. Je dois donc réviser ce que j’ai appris sur le sujet. Sinon, l’histoire m’a bouleversé. Je n’arrivais pas à comprendre comment des gens pouvaient être méchants envers Charlotte puisqu’elle n’était responsable de rien, sinon d’être née d’un amour sincère entre deux personnes d’origines différentes. Aujourd’hui, on encourage les gens à s’ouvrir aux autres et à s’intéresser aux diverses cultures. Mais il reste encore beaucoup de chemin à faire. Et ça, c’est malheureux, car au-delà de nos différences, nous avons surtout beaucoup de ressemblances.

Toi, tu en penses quoi?

12345

To Top